794cf4ca67753705fd4a2d20f35ff65b

Je me suis toujours dis que la meilleure façon de quitter le monde des vivants était de mourir en combattant une de mes peurs les plus féroces. Il se trouve que j’ai toujours eu peur de l’eau. Les étendues d’eau m’effrayent. C’est tellement angoissant de voir des kilomètres, et des kilomètres d’eau sans en voir le bout. C’est pourquoi aujourd’hui, sous une pluie torride, je me retrouve devant cet océan déchaîné. Je suis trempée avant même d’arriver dans l’eau. La pluie s’abat sur moi, mais ne me décourage pas. Le vent souffle également. Les buissons sont couchés et se laissent dominer par le vent. Les vagues sont houleuses et se dressent telles des géants devant moi. Je ne suis pas encore rentrée dans l’eau qu’une angoisse envahissante me submerge. Je me laisse envahir par celle-ci et me dirige vers cet élément déchaîné. Mes pieds s’enfoncent sans le sable mouillé. Je suis à quelques centimètres de l’océan. Je ne me retourne pas et je continue d’avancer. Je sent mes pieds nus entrer en contact avec l’eau glacée. Les vagues se brisent sur mes jambes désormais submergés par l’eau. Je ne vois pas le fond de l’eau, je ne vois pas le bout de l’océan, cela me fait peur mais je continue d’avancer déterminée à en finir. Les vagues tentent de me déstabiliser mais je tiens bon et je suis solide comme une roche. Le vent siffle dans mes oreilles. L’eau m’arrive maintenant au niveau du visage. Bientôt, je ne pourrais plus respirer. Des larmes amères coulent le long de mon visage avant de se déverser dans cette étendue d’eau infini. L’eau monte de plus en plus vite. Je reçois des éclaboussures sur le visage. Mon maquillage coule et le noir se mélange au liquide salé. Soudain, une vague m’assaille et me happe. Je suffoque, mais je n’essaye pas de me débattre et je laisse cet élément m’emporter. L’air me manque, je sent que mon corps est en train de couler dans les méandres du Pacifique.

Publicités

A propos selindeej

Féministe. Rockeuse (et hippie) dans l'âme. Cinéphile et rat de bibliothèque. Art loveur. Amoureuse de la mer et des animaux.
Cet article a été publié dans Textes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s